Foire aux
questions

De quelle façon l’acétaminophène (l’ingrédient actif de Tempra®) agit-il?

Le mode d’action de l’acétaminophène contre la fièvre (antipyrétique) et la douleur (analgésique) n’est pas parfaitement compris.

Il s’agit d’un médicament utilisé pour faire baisser la fièvre et pour soulager les maux de tête légers ou les douleurs musculaires et articulaires modérées.

Un composé organique soulage la douleur en inhibant la synthèse de la prostaglandine dans le système nerveux central et réduit la fièvre en agissant sur la zone du cerveau qui règle la température du corps. Contrairement à l’aspirine (acide acétylsalicylique ou AAS), l’acétaminophène n’a aucun effet anti-inflammatoire. De plus, il risque beaucoup moins d’irriter l’estomac et de provoquer un ulcère gastroduodénal. Il n’a aucun lien avec le syndrome de Reye et peut être utilisé par les personnes qui sont allergiques à l’aspirine.

Comme parent, que dois-je retenir?

L’acétaminophène (comme Tempra®) aide à soulager les douleurs, les maux de tête et la fièvre attribuables au rhume, à la grippe, aux poussées dentaires et aux otites de votre enfant.

Tempra® contient-il du gluten?

Nous n’ajoutons pas de gluten aux préparations Tempra® (à toutes les concentrations). Cependant, nous ne pouvons garantir que les matières premières utilisées pour sa fabrication ne contiennent aucune trace de gluten.

Mon enfant fait de la fièvre. Que dois-je faire?

Si votre enfant fait de la fièvre et qu’il a 3 mois ou moins, présentez-vous à l’hôpital.

Si votre enfant fait de la fièvre et qu’il a 6 mois ou moins, communiquez avec votre médecin.

Si votre enfant fait de la fièvre depuis plus de 72 heures (3 jours), communiquez avec votre médecin.

Apprenez-en plus sur ce qu’il faut faire lorsque votre enfant fait de la fièvre, y compris la façon de prendre sa température, les limites normales de la température corporelle et à quel moment communiquer avec votre médecin.

À quoi dois-je penser si je soupçonne mon enfant d’avoir le rhume ou la grippe?

Vous trouverez beaucoup de renseignements sur le rhume, la grippe et d’autres affections courantes dans notre section Symptômes et maladies.

Vous pourrez aussi trouver d’autres renseignements sur :

Comment puis-je savoir ce qui cause la douleur de mon enfant?

Jusqu’à ce que votre enfant apprenne à parler, bien que vous soyez peut-être en mesure de distinguer les pleurs de votre enfant lorsqu’il a faim, qu’il est fatigué ou qu’il ressent un inconfort, il peut se révéler difficile et frustrant de déterminer ce qui ne va pas ou ce qui lui fait mal.

Voici quelques façons de réconforter un enfant qui semble avoir mal :

  • Prenez-le dans vos bras, cajolez-le et donnez-lui sa doudou ou son toutou préféré.
  • Parlez-lui d’une voix apaisante et relaxante; faites jouer de la musique douce.
  • Faites de la magie parentale en appliquant une serviette humide et fraîche ou un bandage adhésif sur une égratignure mineure.
  • Changez les idées de votre enfant; sortez des autocollants, proposez un jeu, chantez une chanson, faites jouer son émission de télévision favorite.
  • Soulagez la douleur de votre enfant en lui donnant un analgésique en vente libre, comme de l’acétaminophène spécialement préparé pour les nourrissons ou les enfants (p. ex., Tempra® Gouttes pour nourrissons, Sirop pour enfants concentration courante, 2 à 5 ans, ou Sirop pour enfants concentration double, 4 à 11 ans) ou de l’ibuprofène.
    REMARQUE : La Société canadienne de pédiatrie ne recommande pas d’administrer de l’ibuprofène aux bébés de moins de 6 mois sans obtenir d’abord l’avis d’un médecin.
  • MISE EN GARDE : Ne donnez à votre enfant aucun produit contenant de l’acide acétylsalicylique (AAS), souvent désigné comme de l’aspirine, puisque l’AAS peut provoquer un grave problème médical : le syndrome de Reye.

Comment puis-je savoir si mon enfant a une poussée dentaire?

Les poussées dentaires ont un effet différent sur chaque enfant; en fait, on peut même dire que chaque nouvelle dent peut avoir un effet différent sur un enfant! Dans certains cas, vous remarquerez soudainement une bosse blanche sur la gencive de votre enfant. Dans d’autres cas, vous vous demanderez simplement ce qui se passe, sans comprendre pourquoi votre enfant a les joues rouges et est à ce point irritable et grincheux, jusqu’à ce qu’une dent apparaisse ENFIN!

Est-ce que certains trucs ou conseils courants peuvent aider à soulager un bébé dont les dents percent?
  • Massez doucement la gencive de votre enfant avec un doigt propre. La douleur s’atténuera ainsi temporairement.
  • Changez les idées de votre enfant; sortez des autocollants, proposez un jeu, chantez une chanson, faites jouer son émission de télévision favorite.
  • Prenez-le dans vos bras, cajolez-le et donnez-lui sa doudou ou son toutou préféré.
  • Donnez à votre enfant une débarbouillette froide à mâchouiller (placez une débarbouillette humide dans le congélateur quelques minutes). Non seulement le froid calmera temporairement la douleur, mais l’action de mâchouiller aidera la dent à percer la surface de la gencive.
  • Si votre enfant mange des aliments solides, essayez de lui donner de la purée de pommes froide ou du yogourt pour tenter d’apaiser la douleur.
  • Soulagez la douleur de votre enfant en lui donnant un analgésique en vente libre, comme de l’acétaminophène spécialement préparé pour les nourrissons ou les enfants (p. ex., Tempra® Gouttes pour nourrissons, Sirop pour enfants concentration courante, 2 à 5 ans, ou Sirop pour enfants concentration double, 4 à 11 ans) ou de l’ibuprofène.
    REMARQUE : La Société canadienne de pédiatrie ne recommande pas d’administrer de l’ibuprofène aux bébés de moins de 6 mois sans obtenir d’abord l’avis d’un médecin.
  • MISE EN GARDE : Ne donnez à votre enfant aucun produit contenant de l’acide acétylsalicylique (AAS), souvent désigné comme de l’aspirine, puisque l’AAS peut provoquer un grave problème médical : le syndrome de Reye.
  • Demandez à votre pharmacien si vous pouvez utiliser le gel Anbesol® pour bébés pour soulager les gencives et la douleur associée aux poussées dentaires chez les bébés de 4 mois ou plus et les enfants. Ce produit peut ne pas convenir à votre enfant. Lisez toujours l’étiquette et suivez le mode d’emploi.
À quoi les parents doivent-ils penser quand leur enfant a une poussée dentaire?
  • Faites preuve de vigilance si votre enfant utilise une suce et présente une poussée dentaire. Vérifiez régulièrement les suces pour vous assurer qu’elles ne sont pas abîmées; jetez toute suce brisée qui pourrait présenter un risque de suffocation si votre enfant en mâchait le bout.
  • Il n’est jamais trop tôt pour commencer à penser à la prévention des caries en diminuant la consommation de sucre de votre enfant. Songez à remplacer le jus par de l’eau. Nettoyez les nouvelles dents avec une brosse à dents douce et un dentifrice spécialement conçu pour les bébés.
Les maux d’oreille sont-ils normaux? Que dois-je faire si mon enfant a mal aux oreilles?

Les maux d’oreille peuvent être extrêmement douloureux pour votre enfant et occasionner de nombreuses nuits d’insomnie pour les parents. Ils justifient une visite à la clinique, afin de soigner l’infection qui pourrait mener à des problèmes plus graves.

Si vous soupçonnez votre enfant d’avoir mal aux oreilles, peu importe si vous pensez que le mal est modéré ou plus sérieux, vous devriez toujours consulter un médecin.

  • Votre médecin déterminera si le mal d’oreille de votre enfant est causé par une infection bactérienne; il pourra alors prescrire des antibiotiques ou vous donner des conseils sur les façons de traiter l’infection à la maison.
  • Si le mal d’oreille de votre enfant est causé par un bouchon de cire, le médecin l’enlèvera probablement avec de l’eau tiède ou suggèrera des gouttes otiques pour ramollir la cire, comme Cerumol®, qui peut être utilisé chez les enfants de 5 ans ou plus. Ce produit peut ne pas convenir à votre enfant. Lisez toujours l’étiquette et suivez le mode d’emploi.
  • Soulagez la douleur de votre enfant en lui donnant un analgésique en vente libre, comme de l’acétaminophène spécialement préparé pour les nourrissons ou les enfants (p. ex., Tempra® Gouttes pour nourrissons, Sirop pour enfants concentration courante, 2 à 5 ans, ou Sirop pour enfants concentration double, 4 à 11 ans) ou de l’ibuprofène.
    REMARQUE : La Société canadienne de pédiatrie ne recommande pas d’administrer de l’ibuprofène aux bébés de moins de 6 mois sans obtenir d’abord l’avis d’un médecin.
  • Si votre enfant a 2 ans ou plus, vous pouvez utiliser des gouttes otiques comme Auralgan® pour un soulagement rapide et efficace du mal d’oreille.
Existe-t-il des trucs qui m’aideraient à calmer la peur de la vaccination chez mon enfant?

Bien que le seuil de tolérance à la douleur soit différent d’un enfant à l’autre, l’angoisse associée au processus entourant la vaccination peut augmenter la douleur ressentie.

Le réconfort est l’attitude clé avant et après la vaccination :

  • Soyez calme et fort. Vous aurez probablement à tenir votre enfant fermement pendant l’injection. Comme parent, ce moment peut assurément être difficile. Cependant, si vous adoptez une attitude détendue et réconfortante tout au long du processus, votre enfant pourra puiser à même votre énergie positive. En demeurant calme, vous aiderez votre enfant à demeurer calme.
  • Aidez votre enfant à se sentir plus à l’aise en apportant sa doudou ou son toutou préféré.
  • Changez les idées de votre enfant; sortez des autocollants, lisez un livre ou chantez une chanson.
  • Si votre enfant pleure ou devient irritable après son injection, soulagez sa douleur en lui donnant un analgésique en vente libre, comme de l’acétaminophène spécialement préparé pour les nourrissons ou les enfants (p. ex., Tempra® Gouttes pour nourrissons, Sirop pour enfants concentration courante, 2 à 5 ans, ou Sirop pour enfants concentration double, 4 à 11 ans) ou de l’ibuprofène.
    REMARQUE : La Société canadienne de pédiatrie ne recommande pas d’administrer de l’ibuprofène aux bébés de moins de 6 mois sans obtenir d’abord l’avis d’un médecin.
  • MISE EN GARDE : Ne donnez à votre enfant aucun produit contenant de l’acide acétylsalicylique (AAS), souvent désigné comme de l’aspirine, puisque l’AAS peut provoquer un grave problème médical : le syndrome de Reye.

Obtenez 0,50 $ de rabais